À propos du travail de closer2you

Jonathan School

Situation géographique

La ville de Lahore, comptant plus de 11 millions d'habitants, est le pôle le plus important en matière de développement technologique du Pakistan et représente également le cœur culturel du pays.

Cependant, dans une zone du quartier de China Scheme, la réalité est tout autre. Ce quartier « bidonville » abrite, dans des conditions précaires, une minorité chrétienne. Ces familles ne sont protégées ni des aléas climatiques, ni des inégalités politiques et sociales. Les enfants de cette communauté n’ont pas accès à l’école et leurs besoins de base ne sont pas comblés.

Et c’est dans ce contexte, que l’équipe de Closer2you travaille depuis 2010 à l’amélioration des conditions de vie. Forte d’une équipe sur place et d’une équipe en Suisse, l'école nommée Jonathan School – Free Education System, a pu être construite de toute pièce et apporte aujourd’hui un premier soutien aux habitants locaux.

Côté Suisse

 

C'est en 2011, que cette aventure a démarré pour Fréderic et Viviane Santana. Frédéric se rend sur place en 2011 où il met en place avec l'équipe pakistanaise l'organisation de l'école.

L'équipe suisse se charge d'assurer un suivi, de la gestion des sites et réseaux sociaux et de trouver de nouveaux fonds pour les projets. L'équipe est purement bénévoles.

 

Côté Pakistan

John et Shama Yousaf. Ce sont eux les initiateurs du projet, débuté́ en 2010, déjà̀.

John est responsable des achats et fournitures scolaires. Son épouse assiste les professeurs, Xavier et Rafi.

John et Shama s'occupent des dépenses et de transmettre les éléments de comptabilité à l'équipe suisse.

  • Instagram

Suivez - nous et partagez nos activitiés sur Instagram

BE THEIR HERO !

Vous souhaitez nous aider et devenir l'un de nos héros ? Faites un don et restez informé de toutes les réussites

FotoJet.jpg

Portraits de certains élèves

IMG_4540.JPG

Karen 2005-2019

Karen s'est toujours beaucoup investie pour sa famille. Lorsque son père a été hôspitalisé, elle a prit  à sa charge les tâhces ménagères. Mais malheureusement, fin 2019, elle est également hôspitalisée d'urgence. Prise de maux de ventre et de fièvre,  elle n'a pas pu être sauvée. La cause de sa maladie est a recherché dans la qualité de l'eau que elle et toute cette partie de la population consomment: l'eau pluviale ruisselle jusqu'à un petit étang où en attendant d'être consommée, elle stagne pendant des jours.

Karen n'est que la première d'une longue série de malades, mais elle a déclenché la sirène d'alarme pour le lancement de notre water project.  (plus d'info dans la page "programmes")

Chanda.jpg

Chanda , 10 ans

Agée de 10 ans, Chanda Chouni pose devant sa maison. Elève de notre école, elle vit avec ses parents et ses frères et soeurs dans cette tente. Son père nourrit la famille avec l'argent obtenu par la revente de matérieux qu'il collecte à la déchetterie. Avec notre aide, Chanda espère étudier et avoir un travail qui permettera à ses futurs enfants, de vivre dans de meilleures conditions.

Kiran.jpg

Kiran , 11 ans

Kiran aidant ici à la préparation du futur sol de l'abri que ses parents construisent. Pour se faire, elle prépare un mélange de terre et de paille (torchis). Les abris sont construits de façon très rudimentaire, nous avons pu livrer des bâches pour assurer au moins l'imperméabilité des toits.

Son père, comme le père de Chanda, récupère des matériaux à la déchetterie qu'il revend ensuite.

Martha.jpg

Martha 8 ans

Martha Arshad assise dans sur son lit, son père est toxicomane mais sa mère se bat pour sa famille, c'est elle qui, à la déchetterie, récolte du matériel qui peut être revendu. On espère que Martha, en suivant les cours, pourra ensuite obtenir un travail plus rentable et participer aux besoins de sa future famille.

david.jpg

David, 7 ans

David, devant de sa maison, toujours souriant malgré les défis que doit affrontés sa famille. Son père, ayant des problèmes d'alcool ne parvient pas à subvenir aux besoins de la famille et c'est également sa mère qui collecte le matériel et le revend.